Blog
Guides

FAQ - Mise en conformité électrique

Notre expert en électricité Daniel Fomin répond à vos questions concernant la mise en conformité électrique: Pourquoi? Quand? A quelle fréquence? On vous dit tout!

  • Laura
    Laura

    Laura
Laura
FAQ - Mise en conformité électrique

Questions générales sur la mise en conformité électrique

Qu'est-ce qu'une mise en conformité de l'électricité?

Mettre en conformité, c’est adapter l’installation électrique aux normes du Règlement Général sur les Installations Electriques (RGIE) actuel.

Pourquoi est-ce important?

Tout  d'abord, pour la sécurité des occupants. De plus, depuis le 1er juillet 2008, tout vendeur d’appartement ou de maison construits avant le 1er octobre 1981 a l’obligation légale de soumettre une attestation de contrôle de l’installation électrique à l’acquéreur.

Le procès-verbal de visite est remis à l’acquéreur lors de la signature de l’acte de vente. Pour cela, il faut faire appel à un organisme de contrôle agréé qui pourra remettre un certificat de conformité valable 25 ans.

Quel budget prévoir pour une mise en conformité électrique RGIE?

Tout dépend des lacunes. En général, les plans sont à faire ainsi que la mise à la terre et les liaisons équipotentielles. Il faut aussi placer des interrupteurs différentiels et réaliser des pontages corrects.

Le prix peut varier entre 2.000€ et 4.000 € selon l’importances des lacunes.

Comment se déroule le contrôle de mise en conformité électrique?

interrupteur mise en conformité électrique

Quelles sont les étapes du contrôle?

  • Le technicien contrôle l’isolement entre les conducteurs de courant et la terre. (Valeur 0.5 méga ohms)
  • Il mesure la résistance de la prise de terre qui doit se situer sous 30 ohms.
  • Il contrôle les schémas unifilaires et d’implantation.
  • Il vérifie la continuité de la terre à toutes les prises
  • Il contrôle l’installation dans sa globalité. Pour cela, il démonte par exemple un interrupteur ou une prise pour contrôler l’état des connections et la présence de boitiers.

Quelles sont les infractions les plus courantes?

Une absence de schéma, un différentiel inapproprié, un pontage entre fusible de section trop faible, une absence de terre ou une liaison équipotentielle non réalisée. De plus, il arrive que les matériaux soient non conformes (câbles ou tubes mal fixés).

L'acquéreur dispose ensuite de 18 mois pour mettre l'installation électrique aux normes. Selon notre expert, n'existe pas dans les faits de véritable suivi pour le moment mais les choses vont changer et des amendes ou des coupures de courant pourraient être mises en place à terme.

Comment préparer le contrôle pour la mise en conformité de l'installation électrique?

mise en conformité électrique schémas

Que faut-il préparer pour le contrôle?

L'inspecteur aura besoin que vous lui présentiez le schéma électrique: un relevé de l’installation sous forme de dessin normalisé.

Un plan électrique et un schéma électrique, c'est la même chose?

Oui

Si je n'ai pas de plan électrique de mon installation, que faire?

Demandez à un électricien de Jaimy de les réaliser! 😉

Que faut-il retenir concernant la mise en conformité électrique?

Il est recommandé de faire la mise en conformité de son installation car les appareils électriques sont de plus en plus nombreux à la maison et les normes changent. Selon Daniel Fomin, le gouvernement voudrait imposer bientôt à tous les propriétaires d’effectuer cette mise en conformité. Les assurances pourraient ne plus intervenir en cas d’incendie dû à une installation électrique non conforme par exemple.

En conclusion, il faut que l'installation électrique soit conforme et réponde aux exigences du règlement technique qui détermine les normes. Pour votre sécurité,  faites la mise en conformité de l’installation électrique de votre immeuble par un électricien agréé et recevez le certificat de conformité.

Demandez un devis gratuit pour votre mise en conformité électrique