Blog
Guides

Les primes pour le chauffage en Wallonie et à Bruxelles

Les coûts de chauffage représentent une partie importante de votre facture énergétique globale. En installant un système de chauffage plus performant, vous êtes gagnants sur le long terme. Passons en revue les primes énergie et subventions intéressantes pour la Wallonie et Bruxelles.

  • Laura
    Laura

    Laura
Laura
Les primes pour le chauffage en Wallonie et à Bruxelles

Les primes pour le chauffage en Wallonie:

Si vous habitez en région wallonne, vous pouvez bénéficier de primes “rénovation” et “énergie” à condition que la construction de votre logement date de plus de 15 ans. Pour cela, vous devrez réalisez un audit au préalable pour établir l’ordre de priorité des travaux. Notez qu’une prime “audit” existe et peut rembourser une partie du prix de l’audit. Son montant de base est de 110 €.

Nous vous conseillons de vous rapprocher de notre partenaire Liège - Énergie qui pourra vous accompagner dans vos démarches.

Vous souhaitez installer un nouvelle chaudière à condensation au gaz? Sachez qu’il n’existe plus de prime dédiée à cet achat. Par contre, voici les primes dont vous pouvez bénéficier pour l'installation de systèmes moins énergivores ( le montant varie selon votre catégorie de revenus):

  • Le poêle local à la biomasse. De 250 € à 1500 €.
  • La pompe à chaleur pour  la production d’eau chaude sanitaire. De 500 € à 3000 €.
  • Le chauffe-eau solaire. De 750 € à 4500 €.
  • La chaudière biomasse à alimentation manuelle ou automatique. De 1000 € à 6000 €.
  • La pompe à chaleur pour le chauffage ou combinée. De 1000 € à 6000 €. La pompe peut être de type sol/eau, eau/eau ou air/eau.
  • La combinaison chaudière biomasse + chauffe-eau solaire. Vous recevez 150% de la prime de base pour une chaudière biomasse + 150% de la prime de base pour un chauffe-eau solaire.
  • La VMC ( ventilation mécanique ) simple flux. De 500 € à 3000 €.
  • La VMC double flux. De 1200 € à 7200 €.

primes chauffage wallonie

Les primes pour le chauffage à Bruxelles:

Si vous habitez en région de Bruxelles Capitale, vous pourrez bénéficier de primes à condition que votre habitation date de plus de 10 ans (sauf pour les pompes et les chauffes eaux solaires, même les constructions neuves peuvent en bénéficier).

Voici les 3 critères sur lesquels seront basés le montant des primes:

  1. Vos revenus
  2. Si vous habitez une maison ou un appartement
  3. La puissance des installations de chauffage que vous souhaitez installer
  • Les vannes thermostatiques. Primes de 10 € à 30 € l’unité.
  • La chaudière à condensation au gaz: Primes de 700 € à 1200 €. En investissant dans un nouvelle chaudière, vous économisez souvent des centaines d'euros sur votre facture énergétique annuelle. Une nouvelle chaudière est donc beaucoup plus économique (et plus sûre) que les appareils de plus de 10 ou 15 ans. Et beaucoup respectueuse de l'environnement.
  • Le thermostat d’ambiance pour permettre une bonne régulation thermique Primes de 25 € à 100 €.
  • La pompe à chaleur pour le chauffage. Primes  de 4250 € à 4750 € ( le montant de la prime est plafonné à 50% des coûts éligibles de la facture).

La pompe à chaleur (PAC)  capte les calories dans l’environnement (eau, air, sol) et les transforme en chaleur. N'oubliez pas de la faire installer par un installateur certifié RESCERT pour pouvoir bénéficier de la prime. Les pompes à chaleur réversibles ne sont pas éligibles à la prime.

  • La pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire. Primes  de 1400 € à 1600 € ( le montant de la prime est plafonné à 50% des coûts éligibles de la facture). La pompe à chaleur doit être minimum de classe énergétique A
  • Le tubage d’une cheminée collective. Primes de 30% à 40% des travaux éligibles. En effet, si plusieurs chaudières individuelles sont connectées à une même cheminée collective, alors cela nécessite la plupart du temps un tubage complexe et souvent coûteux. Cette prime peut être intéressante pour les copropriétés.
  • Le chauffe-eau solaire. Primes de 2500 € à 3500 €. Faites appel à un professionnel certifié RESCERT pour l'installation ;)
  • Le contrôle périodique de la chaudière au gaz obligatoire tous les 2 ans. Prime pour les ménages les plus modestes ( catégorie C) de 100 € par inspection.


    Nos chauffagistes sont toujours bien informés de toutes les primes et des conditions exactes à remplir pour voir aboutir votre demande. N'hésitez donc pas à leur demander conseils!
Demandez un devis gratuit à un chauffagiste